L’ortie : un trésor de bienfaits pour votre santé.

Ortie : bienfaits :

La grande ortie et l’ortie brûlante sont des plantes, envahissantes, habituées des sols riches en azote et commune autour des habitats humains en Europe et dans les régions tempérées. La tige dressée atteignant 1.5m de hauteur chez la grande ortie vivace et 1m chez l’ortie brûlante, est parsemée de poils pourvus d’une ampoule munie d’une pointe siliceuse qui déverse une substance urticante au contact de la peau.

15310800735_9005f240ee_b  98274870_o  ortie83

L’ensemble des plantes est hérissé de poils piquants et irritants, le dessus des feuilles étant plus densément poilu. Chacun de ses poils est très acéré et sa pointe, fine, très cassante. Au moindre frôlement, la pointe se casse et le liquide contenu dans l’ampoule de la base du poil se dépose sur la peau. Ce liquide, composé d’acide formique et d’histamine, a des effets cuisants et urticants.

Ortie : Un peu d’histoire :

L’ortie a été longtemps consommée en légume jusqu’au XVI ème siècle. En médecine grecque, Dioscoride recommande la décoction de feuilles comme diurétique, emménagogue et laxative et la décoction de graines comme aphrodisiaque. En cataplasme, les feuilles sont utilisées contre les morsures d’animaux enragés, les plaies gangreneuses et les ulcères. Au moyen âge, on préconise les feuilles contre l’angine, les crachements de sang et les cancers, le suc contre les douleurs articulaires, les racines contre les tumeurs ganglionnaires et les saignements de nez.

Parties utilisées : La feuille et la partie aérienne contenant essentiellement des acides formiques et acétiques, de nombreux minéraux (notamment du FER et du SILICIUM), des vitamines ( notamment B2, B5, B9, C et provitamines A), des substances organiques et une très forte teneur en chlorophylle.

Actions et Indications :
Actions essentielles :
  • Reminéralisante et reconstituante
  • Diurétique et dépurative
  • Anti Rhumatismale et antigoutteuse ( en favorisant l’élimination de l’acide urique )
  • Galactogogue : Favorise la lactation féminine
Indications principales
  • Etats de déminéralisation
  • Faciliter le drainage des déchets et toxines de l’organisme
  • RHUMATISME (notamment l’ARTHROSE) et la GOUTTE
  • Chute anormale des cheveux, ongles cassants ou fragiles
  • Pour favoriser la sécrétion lactée au cours de l’allaitement

Les formes habituelles d’administration de l’ortie sont la poudre totale sèche micronisée à raison de 1 à 2 grammes et l’extrait sec à raison de 200 à 400 mg par jour à prendre avec un peu d’eau en deux prises matin et soir au moment des repas.

Elle peut aussi être prise sous forme de décoction ( faire bouillir 100 g de tiges feuillues séchées dans un litre d’eau pendant 20 minutes et filtrer ).

Quelques idées de préparation :
Les tisanes  La décoction de feuilles : Faites bouillir les feuilles hachées dans l’eau. Rhumatisme, Fatigue, Hyperglycémie: Buvez cette décoction 3 fois par jour, en cure de 21 jours.   La décoction de graines : Faites bouillir les graines dans l’eau. Légèrement laxative et aphrodisiaque : Buvez cette décoction 3 fois par jour
La lotion peau et cheveux  Peu alcoolisée, elle est préparée à partir d’une décoction forte : 50 g de feuilles dans 100 ml d’eau. Pressez après refroidissement et ajoutez au liquide la même quantité d’alcool à 45%. Vous obtiendrez une lotion à environ 20 a 23%, qui pourra se conserver 6 mois.
Maladies de peau : en usage externeCuir chevelu : En friction, cette lotion a un effet tonique et peut éviter la chute de cheveux.
L’huile solarisée  Bonne santé capillaire. Elle se prépare avec 80% d’huile de tournesol et de 20% d’huile de noisette ( regardez notre article sur les huiles solarisées pour avoir la recette exacte ) En friction sur le cuir chevelu.

 

One thought on “L’ortie : un trésor de bienfaits pour votre santé.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *